Brèves du Comptoir...

Le blog de la Librairie Le Comptoir
ou le journal de bord d'une libraire du bout du monde !
Je vous invite à prolonger le plaisir de vos visites à la Librairie en partageant vos coups de coeurs et vos idées dans cette arrière-salle cybernétique du Comptoir.

Site web permanent http://www.comptoir.cl/

03/09/2008

Arts Créatifs et Mois de la Patrie

Septembre, mois de la Patrie, des Fêtes Nationales et des cerfs-volants... de la cueca et des barbecues aussi.

Je pars demain à l’aube monter le stand de la librairie qui participe pour la 3ème année au Salon des Arts Créatifs organisé par la revue Materia Prima, l’équivalent au Chili de notre “Marie-Claire Idées”. Cette fois je les suis à Viña del Mar, dans l’enceinte du parc Quinta Vergara, c’est une première dans cette ville. Les exposants sont principalement des ateliers de Loisirs Créatifs couvrant toutes les spécialités de la Mosaïque au Patchwork en passant par le Scrapbooking, la Broderie ou la Céramique, ils proposent cours et matériel et exposent leurs oeuvres. Sur mon stand, des centaines de livres d’Arts Créatifs importés pour l’occasion, la plupart uniques au Chili. Riches en iconographie et tellement pédagogiques, ils devraient séduire malgré la barrière de la langue. Il pleuvait ce matin pendant le chargement du camion, croisons les doigts…


La librairie est donc vide d’un rayon important et tout est organisé pour assurer la relève pendant que je m’absente jusqu’à lundi.


Le plus sympa, c’est encore de choisir les livres que je prétends essayer de lire sur le stand toute la journée (au cas où il n’y aurait pas foule en permanence)
Je laisse donc Vie et Destin en stand-by et me suis décidée pour Saveurs Assassines, un policier indien écrit par Kalpana Swaminathan en Points et La Servante Ecarlate, de Margaret Atwood, en Pavillons Poche chez Robert Laffont, dont j’ai tellement entendu parlé. Résultats des courses lundi prochain !

Lors d'un week-end gastronomique dans une luxueuse villa de Bombay, le cadavre de l'un des convives, appartenant essentiellement à la jet-set, est découvert. Miss Lalli arrive sur les lieux et c'est le début d'un véritable Cluedo gastronomique, au milieu des invités qui, sous des dehors respectables, ont tous des secrets à dissimuler.




Alors que la natalité ne cesse de baisser, Defred doit mettre au service de la république de Giléad, récemment fondée par des fanatiques religieux, son attribut le plus précieux : sa matrice. A travers le portrait de cette femme qui lutte pour oublier qu'elle était libre, c'est un réquisitoire sans appel contre tous les intégrismes que l'on découvre dans ce roman.


PS: Michèle, si tu lis cela, oui, sache que la musique patriotique et autres cueca tiquitiquiti inonde les hauts-parleurs de ce Centre Commercial sans faille depuis le 1er septembre... que de souvenirs...

4 comments:

Michèle said...

Aaaah les tiquitiquiti... et dire que tu n'as même plus mon ami l'escabeau...
Bon courage pour ton expo vente, souhaitons que tu n'aies pas trop le temps de lire !!! Biz ma grande

rachel said...

et bin bon courage et pourvu que cela marche...la servante euh pas trop aime...mais alors pas du tout...mais jai hate de lire ta critique sur le policier...

Seadew said...

Revenue, crevée mais ok. Le "Luna Sonrisa" était encore une fois un lieu de rencontre qui a transformé le boulot en plaisir. Et le Lomo est toujours aussi bon au Filou de Montpellier le soir, ça compense avec les chips sur le stand dans la journée, hum...
Rachel, je n'ai même pas OUVERT les bouquins... impossible sur le stand et le soir, dodo... mais ils ont pris l'air au moins...

rachel said...

hihih belle balade alors pour les livres...et bin repose toi bien...ai moins cela avait l'air d'etre une bien bonne sortie...