Brèves du Comptoir...

Le blog de la Librairie Le Comptoir
ou le journal de bord d'une libraire du bout du monde !
Je vous invite à prolonger le plaisir de vos visites à la Librairie en partageant vos coups de coeurs et vos idées dans cette arrière-salle cybernétique du Comptoir.

Site web permanent http://www.comptoir.cl/

13/09/2009

D'un point de vue administratif...

Tous ceux qui me connaissent un peu le savent : un roman qui cite des nains de jardins dès la première page ne saurait me déplaire…
Cela percute dès la couverture : Traitée comme un plan de métro parisien, c’est en fait un organigramme-type ubuesque d’une Administration française avec un grand A comme Aberrante. Et ça continue... L’auteur, Francis Mizio, « maillon administratif», est un « acteur de la camembertisation du monde » au sein d’un quelconque cabinet ministériel. Portant une analyse d’abord lucide sur son entourage et sur les énormités de la structure au sein de laquelle il travaille, il devient progressivement fou et obsédé par… le Chili !

Allergiques au Monty Python s’abstenir ! Eclats de rire… même jaune… assurés à chaque page, le ton est haletant, alertant, surréaliste et pourtant, tout sonne si juste…



Ce livre a donné naissance à un blog que les fonctionnaires apprécieront : http://dunpointdevueadministratif.blogspot.com/
En plus des témoignages tous azimuts, on y apprend des choses passionnantes, par exemple que Lalie Walker, auteure des aventures du commissaire Jeanne Debords en Folio Noir, est la compagne de notre auteur. Encore plus fort, on peut y décharger, en toute légalité, le premier chapitre de ce roman immanquable. Un conseil : ne le déchargez pas un dimanche, le Comptoir est fermé, vous devriez attendre lundi pour lire la suite…

Merci à Danièle de m’avoir mis ce bijou entre les mains.


Le résumé de la quatrième de couverture


Vous qui travaillez dans une administration – ou une grande entreprise bureaucratisée – et qui essayez de ne pas devenir fou, vous souhaiteriez écrire un roman pour calmer votre rage et pour partir dans un eclat de rire salvateur plutôt que dans un accès de folie meurtrière ?

Ce roman existe.

Vous qui, parfois, aimeriez décrire l’absurdité absolue de tous les détails qui rendent la vie de bureau monstrueuse et les collègues insupportables, et raconter cette colère froide qui vous ronge...
Sachez qu’un autre l’a fait dans ce livre.

Francis Mizio travaille dans une administration ministérielle. Il est devenu fou, s’est rendu au distributeur à café, puis a écrit cet ouvrage, qui, d’un point de vue administratif, n’est peut-être pas seulement un roman.


3 comments:

Rachel said...

et bin tu donnes vraiment envie...hummm

Francis Mizio said...

Bonjour,
Et merci pour votre enthousiasme et ce billet ! Wooaw ! Voici qui fait du bien et je me réjouis d'être lu de l'autre côté du monde, d'autant plus au Chili (si mon amie Danièle ne m'avait tant parlé du Chili ni envoyé de photos, je n'en aurais autant rêvé !).
Quelques nouvelles depuis plus d'un an que j'ai quitté l'administration où on me séquestrait dans un bureau et l'indifférence générale des associations humanitaires et des institutions (je vous devine très inquiète, merci) : mon taux de pollution mentale aux camemberts statistiques a considérablement chuté et je suis désormais plus tonique, l'oeil plus vif et la truffe humide. Le retour à un état "pie free" de mon métabolisme sera long (il m'arrive encore d'en examiner malgré moi dans la presse, c'est pavlovien), mais c'est en bonne voie de rémission.
En espérant vous amuser, recevez mes salutations amicales de Paris.
Francis Mizio

PS : un détail, mais qui n'est pas si important - c'est de ma faute, il reste toujours trop de traces sur le Web : Lalie Walker n'est hélas plus ma compagne. Cela étant, elle se réjouira de savoir qu'elle est lue également chez vous ! (Elle doit sortir un nouveau roman, qui s'annonce très fort, en février 2010, je crois, chez Actes Sud en grand format : "Les survivantes".)

Seadew said...

oops... c'est tout moi ça, tout va trop vite !

Fonctionnaires du monde entier, reprenez espoir ! Comme Francis, dites-vous "Yes We Can",libérez-vous de vos chaines (et de vos oeillères) et précipitez-vous au Comptoir. Les autres livres de Francis Mizio se préparent aussi à traverser l'Atlantique, il y en aura pour tout le monde...

Merci Francis et à bientôt !